#GirlPower! La première équipe entièrement féminine.

#GirlPower! La première équipe entièrement féminine.

Les Hack4Democracy ont accueilli pour la première fois une équipe exclusivement féminine.
Concentrées, bosseuses et déterminées, Amani, Imen et Amal, toutes originaires de Sousse, nous parlent de leurs parcours respectifs.

Amani Hamila, 23 ans

Après une prépa scientifique à Monastir, Amani se spécialise en informatique appliquée à l’Ecole Nationale d’Ingénieur de Sousse. Membre de Women in Engineering, elle milite pour renforcer l’implication des femmes dans les science, technologie, ingénierie et médecine. Cette jeune fille autonome et toujours à la recherche d’opportunité pour améliorer ses compétences. Elle adore voyager et nous avoue « J’ai eu la chance de visiter 3 continents durant mes 23 ans d’existence ». Elle adore aussi organiser les compétitions de programming et elle être fortement impliquée dans la vie associative et estudiantine.

Imen Hamila, 24 ans

Sociable et responsable, Imen a terminé son cursus en Gestion des ressources humaines à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Sousse et a ensuite travaillé dans un centre de formation et de développement personnel où elle était responsable de formation. « Cette formation m’a permis d’apprendre à communiquer au sein d’une équipe et à prendre conscience de ses points forts » conclut-elle. Il est notable aussi que Imen est membre de Jeunes sans Frontières de Msaken et du Croissant Rouge de la même ville.

Amal Fhima, 24 ans

Récemment diplômée en Marketing de l’IHEC Sousse, Amal travaille en tant que éducatrice alimentaire à l’école de la créativité à Sidi Ameur. Durant son éducation, elle a enchaîné les compétitions telles que Entrepreneurship ou ENISo (l’Ecole Nationale d’Ingénieur de Sousse) IHEC Sousse. Amal a fait son stage de fin d’étude dans une entreprise spécialisée dans la vente des avions ULM (ultra léger moteur). Elle ajoute « j’ai appris à dépasser ses limites et apprendre à vraiment travailler en équipe ». Actuellement elle travaille sur des jeux éducatifs portant sur l’éveil de la conscience écologique chez les enfants. Ambitieuse et amatrice de risque, elle est membre de Jeunes sans Frontières de Msaken et de Generation for Peace.

 

 

Cette équipe a réussi à s’imposer comme l’une des plus prometteueses en gagnant le défi des réseaux sociaux. Elles disent à l’unisson qu’elles comptent bien gagner la compétition ! « Nous sommes venus pour gagner pas pour faire de la figuration » lance-t-elles comme un défi à elles-mêmes.  Depuis leur arrivée, à chaque fois qu’il y a un souci dans leur projet, elles se regardent, respirent un coup et se disent qu’elles sont là pour gagner.

Partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn